Accueil Optimiser vos tavaux Crédit d’impôt pour poêle à bois ou poêle à granulés

Crédit d’impôt pour poêle à bois ou poêle à granulés

130
0
SHARE
Crédit d'impôt pour poêle à bois ou poêle à granulés

Depuis quelques années, le poêle à bois fait son grand retour dans nos foyers, et remplace petit à petit de plus en plus de cheminées. Si vous en avez assez des factures de chauffage exorbitantes, et de la consommation de bois très peu rentable de votre cheminée, sachez que vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt particulièrement intéressant quand vous faites le choix d’installer un poêle à bois ou à granules chez vous.

Comment bénéficier du crédit d’impôt sur les poêles ?

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique s’applique à l’ensemble des dépenses que vous engagez en réalisant des travaux répondant à de récentes exigences en matière de performances énergétiques concernant les résidences principales. Peuvent prétendre au crédit d’impôts les résidents français imposés en France, exceptés les propriétaires bailleurs. Le logement faisant l’objet d’une demande de crédit d’impôt doit être construit depuis au moins deux ans. Le crédit d’impôt sera calculé à hauteur de 30 % des dépenses totales facturées pour la réalisation des travaux ou après diagnostics de performances énergétiques réalisées par l’entreprise à qui vous avez décidé de confier votre projet. Prenez garde, en lançant les travaux d’installation, de faire appel à une entreprise RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), ces entreprises disposent de l’expertise reconnue par l’État pour engager des travaux respectant les normes en vigueur.
Votre poêle à bois doit respecter certaines conditions pour être considéré comme un équipement de renouvellement énergétique :

  • La concentration moyenne de monoxyde de carbone doit être inférieure à 0,3%
  • Le rendement énergétique doit être supérieur ou égal à 70%
  • L’indice de performance environnemental doit être inférieur ou égal à 1
  • Les émissions de particules PM doit être inférieur ou égal à 90 mg

Votre artisan vous fournira tous les justificatifs requis pour effectuer votre demande, attestant des performances énergétiques du matériel que vous décidez d’acquérir. Toutefois, sachez que seules les dépenses que vous engagez personnellement sont prises en compte pour l’estimation de votre crédit d’impôt : les primes et aides accordées par les collectivités locales ne sont pas comptabilisées. Malgré tout, vous avez toujours la possibilité de faire une demande de différentes subventions, telles que la Prime Énergie, l’éco-PTZ, ou encore les aides de l’ANAH pour vous aider à faire l’acquisition d’un poêle à bois. Le montant total des dépenses engagées par les travaux que vous faites effectuer est soumis à un plafond maximal. En fonction de votre situation familiale, le plafond légal des dépenses de rénovations énergétiques diffère. Ainsi, une personne vivant seule (célibataire, divorcée ou veuve) disposera d’un plafond de dépenses de 8 000 €, alors qu’un couple marié ou pacsé disposera de 16 000 €, et de 400 € de plus pour chaque enfant à charge. Votre crédit d’impôt de 30% sera applicable à cette somme maximale et tout dépassement du plafond calculé ne sera pas pris en compte dans le calcul de votre remise.

Découvrez comment déclarer votre poêle à bois avec Alain Trochet

Quels autres avantages à s’équiper d’un poêle à bois ou à granulés ?

Le poêle à bois ou à granulés est plébiscité par son retour sur investissement. Au moment de sélectionner le modèle de poêle à bois qui sera installé chez vous, considérez avec attention le label auquel il répond. Plus votre poêle est doté d’étoiles Flamme Verte, plus il sera étanche et composé de matériaux à inertie thermique optimale. Ce gage de qualité garantit la longue espérance de vie de votre équipement, et la constance de ses performances sur le long terme. Le bois est une source d’énergie renouvelable, et les fournisseurs énergétiques français sont tenus de respecter plusieurs normes exigeantes en matière de gestion des ressources forestières qu’ils exploitent. Un poêle doté de 5 étoiles Flamme Verte va également filtrer au maximum les fumées dégagées, et limiter ainsi de façon significative l’émission de particules fines. Contrairement à une chaudière à gaz ou à une pompe à fioul, le poêle à bois ou à granulés ne nécessite qu’un entretien minime et économique pour assurer son bon fonctionnement tout au long de l’année. En effet, alors qu’une cuve à pétrole exigera des inspections régulières, des changements de pièces et de circuits, le poêle ne sera soumis qu’à un ou deux ramonages à l’année. Ce système de chauffage est très peu sujet aux pannes et aux défauts de fonctionnement, vous permettant de passer l’hiver en toute tranquillité.

Crédit d'impôt pour poêle à bois ou poêle à granulés

Faire le choix d’adopter un poêle à bois ou un poêle à granulés vous permet de profiter de nombreux avantages. Accomplir un geste pour la planète, et bénéficier de performances énergétiques pour un prix des plus raisonnables n’a jamais été aussi simple. Alors pourquoi ne pas profiter, vous aussi, des aides du gouvernement encourageant à la transition énergétique ? Ne vous laissez pas impressionner par les différentes démarches à effectuer pour finaliser votre installation et l’obtention de votre crédit d’impôts : les artisans qualifiés sauront vous donner toutes les pistes et vous accompagneront dans votre rénovation.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here